Sandra Ganneval, l'autoédition, le choix de la liberté

"Tu enfanteras dans la douleur", documentaire réalisé par Ovidie, 2019

maxresdefault_384279_20190628_1816.jpg

 

 

Genèse 3 : 16 Puis s'adressant à la femme : "J'aggraverai les souffrances de ta grossesse, dit-il; tu enfanteras dans la douleur. Cependant, tes désirs te porteront vers ton mari, et il dominera sur toi" Bible de Maredsou, édition 1983

 

Aujourd’hui, je vous parle du documentaire d’Ovidie : « Tu enfanteras dans la douleur ».

 

Un documentaire éprouvant qui commence par des témoignages insoutenables, des choses que l’on n’a pas l’habitude d’entendre et que l’on ne veut pas entendre sur l’accouchement.

 

Torture.

 

Actes de barbarie.

 

C’est ce à quoi l’on pense en entendant ces témoignages.

 

C’est insoutenable.

 

On a envie de se boucher les oreilles.

 

Violences gynécologiques.

 

Violences obstétricales.

 

La parole. Les femmes prennent la parole.

 

Il ne faut pas négliger le rôle de la parole, prendre la parole, c’est prendre une forme de pouvoir.

 

Dans une autre vidéo, je vous parlais de « Sorcières, la puissance invaincue des femmes » de Mona Chollet et ce documentaire m’y fait repenser : dans quelle posture une femme est-elle censée être plus puissante que lorsqu’elle accouche ?

 

Comment la médecine des hommes est-elle parvenue à lui enlever cette puissance en la faisant passer d’actrice à spectatrice de son accouchement, de sujet à objet ?

 

Il y a un protocole d’accouchement en France, un truc qui se veut moderne, instrumentalisé, scientifique et qui va totalement à l’encontre du déroulement naturel d’un accouchement. Le protocole implique que nous soyons, nous, femmes, allongées sur le dos et que nos jambes soient écartées et que notre sexe soit accessible à tout soignant qui souhaite y accéder.

 

Et déjà, là, quand on y réfléchit trente secondes, on réalise à quel point c’est fou de se soumettre à cela et que, dans la majorité des cas, on n’ait pas le choix de ne pas s’y soumettre.

 

Accoucher, c’est un acte naturel que la médecine a médicalisé à outrance soi-disant dans l’intérêt des femmes et, du coup, on nous a enlevé tout pouvoir.

 

Les objectifs paraissent pourtant sains : nous faire accoucher en sécurité et sans douleur, vite de préférence.

 

Or, cette posture ralentit le travail au lieu de le faciliter et ce n’est pas du tout celle que notre corps adopterait spontanément pour la délivrance. Avec la posture imposée vient la perfusion qui nous entrave et le monitoring qui nous affole, les battements du cœur du bébé contrôlés et le contractions contrôlées aussi. Et la lumière. Et la froideur de la salle. Et notre corps qui ne nous appartient plus vraiment.

 

Le film tourne autour de la notion de consentement car, selon la loi Kouchner de 2003, tout acte médical pratiqué sur un patient doit être précédé de la demande par le soignant et de l’accord du patient or, les soignants ne demandent pas, ils agissent, décidant de ce qui doit ou non être fait pour le bien du patient. Et c’est là le problème car, beaucoup d’actes communément pratiqués lors de certains accouchements sont considérés comme abusifs, excessifs : trop d’épisiotomies, trop de césariennes, recours injustifié à des instruments d’extraction.

 

Ce documentaire vient en complément de nombreux témoignages qui circulent sur le net, de vidéos, de podcasts. Il met au centre du débat les principales intéressées, les femmes, leur parole, leur corps, la façon dont il est ou non respecté. Il fait écho à de nombreuses questions évoquées aujourd’hui autour du féminin, les violences faites aux femmes au quotidien, une violence systémique liée à l’histoire et à la culture.

 

Ma chronique en vidéo :

 

 


 

 

Je vous invite aussi à découvrir ce podcast Arte Radio dans la série "Un podcast à soi" sur le même sujet :

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article et que vous pensez qu'il pourrait être utile à quelqu'un.e, n'hésitez pas à le partager. Merci de votre visite. Ci-dessous, je vous invite à découvrir mes livres. A bientôt ;)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



10/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres