Sandra Ganneval, l'autoédition, le choix de la liberté

Trouver son pourquoi ?

Trouver son pourquoi ?
 
Il paraît qu’il faut trouver son pourquoi. Se poser la question autant de fois qu’il le faudra. Pourquoi je veux ça ? Parce que… Interroger le « parce que » jusqu’à épuisement. Il y a même une méthode des 5 « pourquoi » qui doivent faire naître et renforcer l’engagement.
 
Mais plutôt que de se torturer avec des pourquoi on veut réaliser quelque chose, j’ai l’impression qu’une autre voie est plus intéressante.
 
Le pourquoi ne me parait pas la bonne porte d’entrée.
Pourquoi tu écris des livres ?
 
Pour devenir aussi riche que Stephen King, si, si, c’est ça ton « pourquoi » dissimulé au fond de ton inconscient CoolLangue tirée.
 
Mais ce n’est pas un bon pourquoi, il se la pète trop, ce pourquoi.
 
Il ne va pas te permettre de tenir sur la durée.
 
Il vaut mieux se demander quelles actions on est capable de faire durant de nombreuses années sans être impactée par une absence de résultat, ou par un résultat pas à la hauteur de nos attentes.
 
Pour moi, la bonne question serait :
 
Qu’est-ce que je vais pouvoir faire tous les jours sans me décourager ?
 
Et :
 
Combien de temps suis-je prête à écrire chaque jour ?
 
Combien de lignes ?
 
Combien de mots ?
 
Combien de fois suis-je prête à me mettre devant ma feuille ou mon ordinateur pour rédiger un article ? Même si je n’ai aucune garantie qu’il soit lu.
 
Combien de livres suis-je prête à écrire, à autoéditer et à promouvoir sans garantie qu’ils soient achetés et lus par suffisamment de personne pour 1) rembourser mes frais, 2), faire décoller mes ventes ?
 
Combien de fois aurais-je l’énergie de me positionner devant cette caméra et de partager un truc que je pense être la seule personne capable de partager de cette façon alors je n’ai aucune certitude que quelqu’un regarde ma vidéo ?
 
Combien de fois te sentiras-tu capable d’affronter l’indifférence voire le mépris de certains lors de séances de dédicace ?
 
Combien de fois seras-tu prête à aller t’ennuyer dans un salon littéraire ?
 
Combien d’auteurs indépendant.e.s es-tu prête à lire avec l’espoir qu’ils te liront en retour ?
 
Combien de failles accepteras-tu de montrer pour justifier ta présence ?
 
De combien de jugements appréciateurs auras-tu besoin pour réaliser que le plus important, c’est le tien ?
 
Combien de fois accepteras-tu de te tromper ?
 
Combien de fois seras-tu jalouse du succès des autres tout en t’en réjouissant ?
 
Combien de fois ? C’est la question que je me poserais finalement, plutôt que Pourquoi ?
 
 
 
 
 
 

Sandra Ganneval, écrivaine indépendante

Abonnez-vous à mon blog pour suivre mon actualité

Abonnez-vous à ma chaîne YouTube

https://www.youtube.com/channel/UCED_Rvr-OGwG2GPkW_dHPRQ?view_as=subscriber

Abonnez-vous à ma page Facebook

https://www.facebook.com/SG1000000/

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/SandraGanneval?lang=fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 



16/09/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres