Sandra Ganneval, l'autoédition, le choix de la liberté

Mauvaises histoires

 

Voici une tentative de traduction d’un article de Joe KONRATH, à retrouver en version originale dans The Newbie's Guide to Publishing (Everything a Writer Needs to Know), pavé génial et lecture inspirante pour les indépendants de tous pays ou, sur son  blog . Une traduction en français par quelqu’un dont c’est le métier serait la bienvenue ! Avis aux amateurs !

 

 


 

Mais, me direz-vous, qui est Joe KONRATH ? Et là, hop, hop, sans complexes, je fais un copié collé wikipédien : « J. A. Konrath, né en 1970 à Skokie, Illinois, est un auteur américain de romans policiers et, sous le pseudonyme de Jack Kilborn, de quelques romans fantastiques d’horreur. Il a également signé quelques textes de science-fiction sous le pseudonyme de Joe Kimball. » Mais, ce n’est pas le plus intéressant, quand je vous aurai dit que ce Monsieur est un grand défenseur de l’autoédition et de l’autopromotion, qu’il est persuadé que les auteurs ont un rôle capital à jouer dans le marketing de leurs livres, que lui-même a atteint, voire dépassé le million de ventes et qu’il tient un blog passionnant comportant un nombre impressionnant d’articles consacrés à l’édition indépendante, vous comprendrez pourquoi je me mords les doigts d’avoir un niveau en anglais aussi désastreux.

 

Mais bon, il y a un proverbe qui dit « Ne laissez pas ce que vous n’avez pas vous empêcher d’utiliser ce que vous avez. » Donc, j’ai envie de partager ce que j’ai compris avec vous et je le fais !


"Je suis juge pour un concours d'écriture, je ne vous dirai pas qui l’organise.

 

Etre juge implique de lire plus d’une centaine de nouvelles écrites par des débutants.

 

C’est un job pénible.

 

Quatre vingt dix pour cent partagent les mêmes problèmes. Ces problèmes sont si fréquents que j’ai décidé d’écrire une histoire pour les illustrer.

 

Dans la nouvelle suivante, essayez de les découvrir.

 

« L’église, par Joe KONRATH

 

C’était un jour très ensoleillé du printemps 2004, en fait il était si ensoleillé que même le soleil devait porter des lunettes de soleil !

 

C’est en ce jour très ensoleillé que j’ai rencontré ma femme pour la première fois. Elle vivait dans une maison au 8786 de la rue Cranberry, avec sa mère et trois chiens nommés Sharpie, Bull et Doxie, un sharpei, un bulldog et un doxhund. Quel problème, ces chiens ! Oui ! Problème épelé en lettres capitales ! Mais Rhonda les aimait, tellement que je n'aurais jamais deviné comment tout cela allait finir. Et, les gars, ça s’est mal terminé ! Un jour très nuageux, fin 2006, Rhonda a pris les chiens pour les emmener se promener, mais vous pouvez en fait dire que c’étaient eux qui la promenaient. Ils étaient vifs. Comme ils arrivaient chez moi, Sharpie flaira une mouffette et elle l’arrosa. Sharpe avait dû croire que c’était un chat et il avait été surpris, bien sûr.

 

Quand Rhonda emmena les chiens dans ma maison, mon vieux, je fus vraiment très ennuyé.

 

«Tu dois le mettre dans un bain de jus de tomate, de vinaigre et de bicarbonate de soude» m’exclamai-je bruyamment, le visage malheureux, en fronçant les sourcils.

 

« Mais Sharpie est allergique au jus de tomate ! » a proclamé Rhonda, boudant en tapant du pied, les mains sur les hanches avec des airs de diva.

 

« Je ne demande pas au cabot de boire du jus de tomate, juste d’en prendre un bain !"  

 

J'ai ricané.

 

Le weekend suivant, j’ai fait ma demande à Rhonda, et nous nous sommes mariés à l’église Saint Vincent sur la 472 Smith street, un jour très ensoleillé de printemps et Sharpie était supposé porter les alliances sur un petit oreiller attaché à son dos mais devinez quoi ? Il est entré dans une autre mouffette juste avant la cérémonie ! Ce cabot cinglé n'avait rien compris ! Donc le filou se pointe et tout le monde dans l'Église se tient le nez.

 

Je n’allais pas prononcer mes vœux avec une pince à linge sur le nez, donc j’ai dit à mon meilleur ami Zeke de sortir Sharpie de cette église mais de nous ramener les alliances afin que nous puissions encore sauver ce désastre. Quatre minutes plus tard, Zeke enfermait Sharpie à l’extérieur de l’église mais devinez quoi ?!? Maintenant, il sentait la mouffette ! J’aurais dû penser à ramener du jus de tomate pour le jour de mon mariage.

 

Je lui ai dit « Désolé Zeke mon pote, mais tu dois attendre dehors avec Sharpie » je l’ai dit drôlement car je tenais mon nez ! Tout le monde riait, spécialement ma fiancée tandis que Zeke tapait du pied d'un air abattu comme un sale lépreux. Il se sentait si épouvantable qu'il aurait voulu plonger dans un lac mais il ne pouvait pas car il avait loué son smoking.

 

L’année suivante Rhonda est morte d’une pneumonie et d’un cancer mais j’avais encore les chiens pour me souvenir d’elle, et j’aime le petit Sharpie mais j’ai toujours du jus de tomate à portée de main juste au cas où ! »

 

Eh, oui, malheureusement, certaines histoires sont aussi mauvaises mais, celle-ci est un amalgame de tout ce qui cloche dans les nouvelles de néophytes.

 

Certaines erreurs sont évidentes. Certaines sont un peu plus dures à découvrir. Mais il y a près de cent fautes, chacune pourrait me fait arrêter ma lecture et jeter l’histoire aux ordures.

 

Combien pouvez-vous en trouver ? Je ne cherche pas de liste détaillée, mais des règles générales d’orthographe et de conjugaison."

 

En tant qu'indépendante, je mets un point d'honneur à faire corriger mes textes par un professionnel et à les relire  au moins une trentaine de fois. Cela ne garantit pas que j'ai pondu une bonne histoire, cela ne garantit non plus rien en matière de style et de rythme mais j'essaie de respecter quelques règles de français et de limiter les coquilles autant que faire se peut. Ce n'est malheureusement pas le cas de tous les indépendants et cela se voit, souvent, dès le résumé de l'ouvrage...

Cet article vous a plu ? Ne soyez pas égoïste, partagez-le !

 

 

 

Mes livres

 

 

 



24/06/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres