Sandra Ganneval, l'autoédition, le choix de la liberté

Les inventions bidons qui cartonnent

Extrait de SOS FLEMMARDS :

 

"- L’idée, Martial, l’Idée, il faut trouver l’IDÉE, tu m’entends ? Tu savais que la nana qui a inventé le liquid paper a vendu sa compagnie 47 millions et demi de dollars à Gillette ? Tu sais combien son produit rapporte par an ? 400 millions de dollars. Ouais, mon gars, 400 millions ! Tu te rends compte ? Il fallait juste y penser ? Et la valise à roulettes ? La valise à roulettes, ça a l’air tout con, mais il fallait y penser. Et le téléphone portable. Bon Dieu, tu te rends compte ! Aujourd’hui, t’es un zombi si tu n’as pas de portable alors que c’est finalement un produit de consommation très récent !" p. 108/109

 

L’homme a souvent réalisé ce dont il a rêvé. Même si nous n’en sommes pas encore à nous téléporter. Mais cela viendra peut-être un jour. Qui sait ? 

 

Il a suffit parfois d’une petite étincelle de génie ou de bon sens. Le hasard s’en est souvent mêlé. Quoique, certains disent que le hasard n’existe pas.

 

Mais, pourrions-nous tous être des inventeurs ? Serions-nous tous des créatifs ? Des créatifs qui s’ignorent, des petits génies sans le savoir ? Possible.

 

En tout cas, on peut toujours y croire et imaginer qu’un jour, on recevra l’illumination. Les inventions qui parsèment notre quotidien et qui nous semblent d’une incroyable banalité, tant elles font partie de notre vie, sont souvent nées de l’observation d’un manque. Paraissant saugrenues au début, leur logique s’est imposée d’elle-même par la suite.

 

Ainsi, l’utilisation d’un caddie dans un supermarché, geste presque mécanique. Et pourtant… l’idée de départ était de faciliter la vie au consommateur et de là, l’inciter à consommer davantage. Plutôt que de porter ses courses à bout de bras et d’être limité dans sa fièvre acheteuse par leur poids, il est invité à les déposer dans un panier roulant. Et cela fait une sacrée différence :

 

« Comment aider le consommateur à réduire le poids de ses courses, comment l’encourager à multiplier ses achats, sans pour autant enfreindre la logique nouvelle du libre-service ? C’est en croisant du regard deux chaises pliantes qui se trouvaient dans son bureau, un soir de 1936, que Sylvan N. Goldman imagina une réponse possible à cette question difficile. Pourquoi ne pas placer l’équivalent de deux assises sur un châssis pliant, l’une très haut et l’autre beaucoup plus bas ? On aurait ainsi deux supports pour poser deux paniers… En fixant quatre roues à chacun des quatre pieds et en modifiant légèrement le dossier pour qu’il puisse servir de poignée, on obtiendrait un basket carrier (porte-panier) capable de desserrer les contraintes pondérales et volumétriques pesant sur le choix du consommateur. À partir de la simple transformation d’une chaise pliante, Goldman fit ainsi exécuter par l’un de ses agents de maintenance un prototype de chariot de supermarché. »

 

Dans un état d’esprit un peu différent, le Post It est né de la fabrication d’une « mauvaise » colle. Elle adhérait mais l’objet pouvait être décollé puis recollé. L’invention jugée, dans un premier temps, inutilisable, aurait pu passer à l’as si quelqu’un n’en avait pas pressenti tout le potentiel en utilisant un papier enduit de cette colle comme marque-page pour ses partitions.

 

Une chaise pliante qui donne l’idée de fabriquer un caddie, une colle qui se décolle, rajouter des roulettes à sa valise pour la rendre plus facilement manipulable, donner aux roues du vélo la même taille, inventer une boisson à partir d’une formule médicamenteuse… autant d’idées un peu saugrenues qui se sont avérées des idées de génie et ont rapporté des millions à leur créateur.

 

S’il en traîne encore dans l’air, car on dit que les idées sont dans l’air, on aimerait bien en attraper une ou deux.

 

Aujourd’hui, les inventeurs les plus farfelus semblent être les Japonais. Ils ont créé la bière au lait pour s’alcooliser tout en renforçant ses os, il s’agit en quelque sorte de joindre l’utile à l’agréable;

 

le ventilateur à spaghettis pour éviter de se brûler la langue au cours du repas…

 

Je me souviens aussi du chapeau rouleau de papier toilette, grâce à lui, on évite de trimballer des mouchoirs dans sa poche. Une idée élégante et super pratique, non ?

 

Le mot d’ordre semble de ne pas se prendre au sérieux et de se laisser aller à sa fantaisie créative.

 

Pourtant, les inventions bidons rencontrent parfois un vif succès. Pour preuve, voici trois inventions japonaises, à priori, délirantes mais qui ont bel et bien trouvé leur public. Le traducteur d'émotions animales "permet d'analyser les désirs de nos amis canins". Eh oui, ouaf, ouaf n'a rien à voir avec wouf, wouf. Eporo, le robot poisson anticollision est inspiré de l'observation de bancs de poissons.  Le troisième, le plus bluffant, est un simulateur d'objet, il reproduit toutes les sensations liées à un objet, ici, un plat en métal.

 

La tasse pour gaucher demeure un incontournable des inventions farfelues.

 

Il existe un site où l’on peut proposer ses idées d’invention, celui des Inventeurs fous. Il faut juste qu’elles soient, à priori, réalisables. Elles peuvent être de tout ordre, qu’il s’agisse de mieux maîtriser son temps, de s’habiller différemment, de créer un nouveau mode de communication, des jeux ou des activités...

 

Ainsi, l’un des inventeur propose de supprimer les ponctuations dans l’objectif de « Rendre illisible tout texte et documents administratifs (ils le sont déjà sur le fonds (sic) me direz vous) mais au moins nous pourrons de bonne foi refuser, injonction de payer, redressements fiscaux, PV etc etc ». 

 

L’autre propose le madpuzzle, à offrir à ces parents agaçants qui se vantent un peu trop de l’intelligence de leur enfant. Les pièces de ce puzzle ont la particularité d’être toutes carrées, ce qui augmenterait nettement sa difficulté.

 

Donc, je garde espoir. Dans le lot des idées de Joseph et Martial pour devenir riches, il y en a peut-être une qui fera date… un jour.

 

 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le commenter et à le partager. Merci de votre visite !

 

 

 



23/04/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres