Sandra Ganneval, l'autoédition, le choix de la liberté

"Les hommes n'ont pas de corps"

« Les hommes n’ont pas de corps. »

 

Je ne sais plus où j’ai lu ou entendu cette phrase.

 

Le corps des femmes est hyper sexualisé. Dès l’enfance. Les différences de tenue entre garçons et filles se caractérisent par le confort ou l’inconfort. Les tenues des garçons sont le plus souvent faites pour qu’ils puissent bouger à leur guise, explorer l’espace, les filles portent parfois, dès l’enfance, des tenues qui les contraignent, moulantes, courtes ou à l’inverse, amples, couvrantes, encombrantes.

 

Le corps idéalisé des femmes est hyper sexualisé que ce soit dans la publicité ou dans les médias. Le corps d’une femme doit être beau et séduisant, jeune de préférence. La femme vieillissante a peu sa place dans l’espace médiatique.

 

L’homme vieillissant est plus facilement représenté et valorisé en termes de sagesse, de séduction. Dans l’espace médiatique, on parle d’un vieux sage, d’un vieux beau même si l’expression est péjorative. On n’entend jamais vieille sage ou vieille belle.

 

Les hommes n’ont pas de corps, cela veut dire que le corps des hommes passe après les idées qu’ils véhiculent. Si les hommes avaient à revendiquer quoi que ce soit face aux femmes, ils ne se déshabilleraient pas, d’ailleurs ceux qui critiquent le féminisme comme si c’était un gros mot ne le font pas.

 

Pour défendre une égalité des genres, des femmes se dénudent. Et ça me pose question. Est-ce que dévoiler ses seins, ses fesses, son sexe, est réellement une façon de défendre les droits des femmes ? On est déjà tellement réduite à notre corps et à ses fonctions que le dévoiler pour le revendiquer me paraît s’inscrire dans une continuité.

 

Quand j’entends parler de ce genre d’action, il y a toujours une partie de moi qui se dit que les mecs vont pouvoir se rincer l’œil et que ça leur fera plaisir de voir une nana de plus à poil. Celles qui se déshabillent sont plutôt jeunes, plutôt jolies, plutôt agréables à regarder selon les critères occidentaux.

 

A priori, ce serait plus subversif si des femmes âgées ou des femmes au physique moins convenu se mettaient nues mais au fond, quel serait l’intérêt ?

 

Est-ce que jouer de sa nudité ainsi n’est pas plus faire le jeu de ce que l’on veut dénoncer ?

 

Des femmes se déshabillent et demandent à ne pas être sexualisées. Ce qui est paradoxal.

 

Je ne suis pas persuadée que la nudité soit le meilleur moyen d’expression pour le féminisme.

 

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

 

 

 

 

 

 

 

Sandra Ganneval, écrivaine indépendante

Abonnez-vous à mon blog pour suivre mon actualité

Abonnez-vous à ma chaîne YouTube

https://www.youtube.com/channel/UCED_Rvr-OGwG2GPkW_dHPRQ?view_as=subscriber

Abonnez-vous à ma page Facebook

https://www.facebook.com/SG1000000/

Suivez-moi sur Twitter

https://twitter.com/SandraGanneval?lang=fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



21/10/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres