Sandra Ganneval, l'autoédition, le choix de la liberté

Légiférer sur le corps des femmes

08/06/19

 

Je discutais hier avec des collègues du fait que l’on ne légifère jamais sur le corps des hommes, oui, je ne parvenais pas à trouver un seul exemple de loi visant à contrôler le corps masculin alors que plusieurs me venaient en tête concernant les femmes.

 

Les hommes ne se voient pas interdire de porter un vêtement particulier.

 

Il y a des lois sur ce que peut ou non porter une femme, comme par exemple cette fameuse loi française sur le port du pantalon, toute femme qui désirait porter un pantalon – ce qui était considéré comme un travestissement – devait en faire la demande auprès de la préfecture de Police, cette loi datant de 1800 a été abrogée en… 2013.

 

Permission-de-travestissement_1862.jpg

 

https://www.senat.fr/questions/base/2012/qSEQ120700692.html

 

Les hommes ne se voient pas interdire l’accès à certains droits qui nous paraissent, aujourd’hui, élémentaires.

 

Ainsi, il y a des lois sur la possibilité ou non pour une femme d’ouvrir un compte à son nom, celle qui, en France, l’interdisait a été abrogée en… 1965 !

 

https://www.liberation.fr/…/quand-les-femmes-ne-pouvaient-p…

 

Les hommes légifèrent sur l’accès ou non des femmes à l’avortement mais il n’y a pas de loi qui mette en cause directement un homme dans le fait qu’une femme tombe enceinte de ses œuvres.

 

Je ne crois pas qu’il y ait eu, un jour, une loi disant, par exemple, que si un homme met une femme enceinte, il devra l’épouser et subvenir à ses besoins et à ceux de l’enfant même si, dans certaines cultures, on l’oblige à « prendre ses responsabilités ».

 

En revanche, il y a des lois sur la possibilité ou non pour les femmes de se faire avorter, des lois qui peuvent obliger une femme à garder un enfant même si elle ne le désire pas, même s’il est le fruit d’un viol ou d’un inceste, même s’il est avéré qu’il naîtra handicapé.

 

Les lois qui autorisent l’avortement sont remises en question aujourd’hui dans nombre de pays sans parler de ceux ou son interdiction va de soi et où il ne viendrait même pas à l'idée des législateurs de demander l’avis des principales intéressées.

 

En France, la loi Veil date de 1975.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_Veil

 

En ce qui concerne la contraception, on a l’impression qu’il s’agit, dans l’imaginaire collectif, plus d’une préoccupation féminine que masculine.

 

La pilule contraceptive a banalisé l’idée que prévenir une grossesse non désirée était le « travail » de la femme, pas celui de l’homme.

 

Dans la sphère publique, médiatique, on interpelle davantage les femmes que les hommes au sujet de la contraception comme si la responsabilité de la grossesse incombait avant tout à la femme.

 

Il y a des lois sur la possibilité ou non pour les femmes d’avoir accès à une contraception.

 

En France, la loi Neuwirth date de 1967.

 

http://8mars.info/loi-neuwirth-autorisant-la-contraception

 

En ce qui concerne les professions, aucune n’a jamais été officiellement interdite aux hommes.

 

En France, il n’y a pas de lois explicites sur la possibilité ou non pour les femmes d’accéder à certaines professions mais plutôt des freins liés à la législation. Par exemple, pour obtenir un diplôme, une femme devait jusqu’en 1938, avoir l’autorisation de son mari.

 

https://www.sisilesfemmes.fr/droits-des-femmes-en-plusieur…/

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Madeleine_Br%C3%A8s

 

Quelques exemples qui montrent qu’effectivement, on légifère sur le corps des femmes, ce qui montre à quel point le corps des femmes semble avoir besoin d’être contrôlé par l’État tandis que le corps masculin jouit d’une liberté insolente (on retrouve cette volonté de contrôle dans les trois religions monothéistes).

 

Bon, j’avoue, je viens de finir « Sorcières, la puissance invaincue des femmes » et cela m’a donné matière à réfléchir à cette question. Je vous en reparlerai peut-être bientôt.

 

51i4DF6dxUL.jpg

 

 

 

 

 

 

 



13/06/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres