Sandra Ganneval, l'autoédition, le choix de la liberté

Le test de la page 99 pour savoir si mon livre est susceptible de vous plaire

À l’eau de rose et de vaisselle - 108x1748.jpg

 

"Ecrivain et éditeur anglais mort en 1939, Ford Madox Ford (il est notamment l'auteur du Bon Soldat),
estimait que la lecture de la 99e page d'un livre pouvait déterminer votre envie de le lire en entier."

 

" (...) Ford Madox Ford (qui porte un super nom), en son temps, recommandait "d'ouvrir le livre à la page 99" : "et la qualité du livre entier vous sera révélée"

 

Source : http://livres.fluctuat.net/blog/45784-le-test-de-la-page-99-pour-savoir-si-un-livre-vous-plait.html

 

Je vous invite à lire la page 99 de mon livre. A votre avis, passe-t-elle le test ?

 

« - Ah, oui ? Et pourquoi ? demandai-je en me servant une tasse de café.

- Je te trouve bizarre depuis quelque temps, depuis que tu es rentrée de ***, si tu veux que
je précise ma pensée, bien que tu ne veuilles pas qu’on en discute.

- J’ai perdu ma sœur, excuse-moi, mais c’est un peu normal que je sois bizarre, ça arrive
beaucoup aux gens endeuillés.

- Tu sais très bien ce que je veux dire. Je ne pense pas que ton comportement soit entièrement à
mettre sur le compte du deuil.

Il y allait doucement mais avec détermination.

- Mon comportement, quel comportement ?

- Bon, allez, avoue, toi et ce type, vous êtes amants, non ? Je vous ai entendus partir hier soir et je t’ai entendue rentrer vers 3 heures du matin.

- Tu m’as déjà posé la question et je t’ai répondu, il ne se passe rien entre lui et moi. C’est
quoi, cette manie qu’ont les gens autour de moi de me harceler sans cesse avec les mêmes questions ?

- Ah oui ? Pourtant, vous avez une façon de vous regarder… assez particulière, pour ne pas
dire...

- C’est ridicule.

- Fais attention à toi, en tout cas, ça n’a pas l’air d’un morceau facile.

- Mais qu’est-ce que tu racontes, Tom ? Qu’est-ce que tu vas chercher ?

- J’aimerais avoir la vérité mais je m’aperçois que tu n’es pas prête à me la livrer. J’ignore pour quelle raison mais ça m’a l’air important. Tu m’en parleras quand tu seras prête, j’espère. Au fait, tu as une vilaine marque sur le cou. »

 

 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le commenter et à le partager. Merci de votre visite !

 

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.10,26 euros pour la version papier

 

Egalement disponible Sur Amazon kindle



28/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres