Sandra Ganneval, l'autoédition, le choix de la liberté

La magie de la liste, Yuval Abramovitz (2018)

51kGQQ9ou4L._SX307_BO1204203200_.jpg

 

C’est la seconde fois que je lis ce livre. J’adore faire des listes de souhaits, de vœux, d’objectifs mais je ne les partage pas. C’est pourtant ce que l’auteur encourage ses lecteurs à faire, rédiger une liste de ce type et la partager. Son idée : en exprimant ses rêves à haute voix, en les partageant sur les réseaux sociaux et dans la « vraie » vie, en les rendant public, on pourra ainsi obtenir de l’aide afin qu’ils se réalisent. Et si d’autres se mettent à clamer les leurs, on sera là pour les aider à les réaliser, un véritable échange de bons procédés.

 

L’auteur a été victime d’un accident dans sa jeunesse, il a glissé sur une flaque d’huile et est resté paralysé durant plusieurs mois, les médecins ont été incapables de faire un diagnostic précis, le pronostic étant la paralysie jusqu’à la fin de ses jours.

 

Durant cette période de profond désespoir, il a pris un cahier et s’est mis à écrire ses souhaits, même les plus irréalistes, malgré son état de santé. À sa grande surprise, et à celle de ses proches, il est parvenu à atteindre la plupart des objectifs qu’il s’était fixés, dont remarcher, jouer dans des séries, voyager…

 

Il nous incite vivement à prendre nos rêves au sérieux et à les balancer à la face du monde, aussi fous soient-ils ; il nous incite à avoir confiance, à nous moquer du qu’en dira-t-on parce que, finalement, ce sont ceux qui osent dire, clamer, demander qui finissent par obtenir ce qu’ils souhaitent.

 

On peut être assez sceptique à la lecture de ce livre, se dire, dans un premier temps, que c’est encore une resucée de la fameuse loi d’attraction mais, il n’en est rien parce que Yuval Abramovitz nous incite à nous bouger les fesses pour voir nos rêves se réaliser et pour aider les autres à réaliser les leurs.

 

Il parle beaucoup de partage, d’échange, de persévérance, de détermination. Il ne nie pas les difficultés, les obstacles auxquels il faudra parfois faire face, il ne s’agit pas de croire à la magie mais de croire en soi et de faire confiance au monde, ce qui est parfois assez compliqué, puisque l’on a plutôt tendance à s’attendre à du négatif, à rechercher le négatif autour de nous plutôt que le positif, ce qui est susceptible de nous porter, de nous encourager. On vit dans la peur comme je le disais dans cet article.

 

Ce livre donne une furieuse envie de faire des listes. Moi qui en rédige depuis des années, ce n’est pas cette lecture qui va m’inciter à arrêter. Cool

 

Tiens, voici ma liste de 10 rêves, d’objectifs, de souhaits, tout se mélange un peu, pour 2019. Allez, j'ose la partager en retenant mon souffle :

 

  1. Vivre de ma plume dans la simplicité et la fluidité, je ne sais pas ce que ça veut dire exactement, sans prise de tête, peut-être.
  2. Investir dans l’immobilier afin de me constituer un coussin financier et de vivre de mes rentes.
  3. Faire un voyage en Australie avec ma petite famille, voir des troupeaux de kangourous, d’autruches, découvrir le mont Uluru, ce lieu sacré pour les Aborigènes…
  4. Faire changer les portes du placard de mon entrée.
  5. Finir mon livre en cours : « Que ferait B. ? » et l’autoéditer.
  6. Avoir un livre premier dans le top 100 général d’Amazon Kindle.
  7. Augmenter de 10 euros mes aides financières aux associations que je soutiens.
  8. Lire un livre par semaine.
  9. Continuer à faire 1 heure de marche par jour au moins 5 jours par semaine.
  10. Tenir mes comptes au centime près pendant 1 an

 

Chiche de partager la vôtre !

 

 

La conférence TEDX de Yuval Abramovitz

 

 


 

 

 


 

 

Si cet article vous a plu, je vous autorise à le partager Clin d'œil

 

 

 

 

 

 

 

 

 



17/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres