Sandra Ganneval, l'autoédition, le choix de la liberté

Ma vie rêvée d'écrivain indépendant, acte 1, scène 4

Bilan du mois de décembre 2016

 

 

 

« Si on fait toujours ce que l’on a toujours fait, on obtient toujours ce que l’on a toujours obtenu. »

 

Anthony Robbins

 

« Dans 20 ans, vous serez plus déçu par les choses que vous n’aurez pas faites que par celles que vous aurez faites. Alors, sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez. »

 

Mark Twain

 

 

 

Fait marquant du mois : j’ai presque fini les relectures de mon nouveau livre, un recueil de nouvelles : « Il était une fois… une horrible princesse». Au début, j’avais pensé à « Comme une goutte d’encre dans un verre d’eau limpide », poétique, je trouve, mais trop long ; un peu fatiguée des titres à rallonge ; ensuite, j’avais pensé à celui-ci : « Les larmes du géant », mais ça renvoie déjà à une référence, une bande-dessinée de « Papyrus ».

 

"Déconnectée" de la réalité, j’ai eu cette impression de ne pas avoir fait grand-chose et de ne pas avoir vraiment avancé ce mois-ci. Pourquoi ? Parce que j’ai fait très peu de ventes en numérique mais si je fais le compte en ajoutant ce que j’ai vendu en Martinique, ça fait 30 ventes pour ce mois-ci. C’est un peu idiot de vouloir évaluer mes avancées en termes de ventes puisque c’est un facteur que je ne contrôle pas.

 

Il y en aura peut-être aussi quelques unes sur lulu.com et j’ai fait 2 ventes sur Kobo, ce mois-ci. Youhou !

 

Plutôt positif.

 

Je bénéficie des services de deux agentes littéraires de choc, ma mère et ma meilleure amie qui me font de la super promo.

 

J’ai encore beaucoup à apprendre niveau marketing de réseau réel ou virtuel. Ce n’est vraiment pas mon truc. Je me débats avec la sensation d’ennuyer les gens avec ma promo à dix centimes.

 

La partie relecture est la partie la plus ingrate du travail d’écriture mais ce n’est pas la mine, quand même, il ne faut pas exagérer. Je suis une grande privilégiée.

 

Mais c’est laborieux. Mon texte finit par me sortir par les yeux et puis je suis tentée de me censurer.

 

Bizarre, pourtant, en tant que lectrice, je confonds rarement l’écrivain avec sa prose, lorsque je lis une fiction.

 

Est-on pervers parce que l’on parvient à se glisser dans la tête d’un pervers, fan de sado masochisme parce que l’on créé une héroïne qui en est fan ? Pas toujours Clin d'œil

 

Je ne sais pas comment font ces gens qui livrent leurs tripes dans leurs bouquins.

 

Écrire aide à mieux vivre, sûrement, à prendre de la distance, à ne pas devenir fou, parfois, je n’en doute pas. On peut écrire comme on s’accroche à une bouée de sauvetage, pour ne pas sombrer.

 

En même temps, je tiens à dire la vérité sur mes personnages. Totalement d’accord avec cette formule que reprend Stephen King, dans « Écriture, mémoires d’un métier », quelque chose comme : « je me fous de ce qu’ils pensent (les lecteurs), je leur ai dit la vérité ! »

 

Donc, je m’interroge : trop de sexe, pas assez de sexe ? Trouver la « juste » limite entre la sensualité et la pornographie. Pas si simple de faire la différence entre censure, pudibonderie et dire l’essentiel. Qu’est-ce que l’essentiel ?

 

Maintenant que je sais que je suis lue par des proches, j’ai peut-être davantage tendance à m’autocensurer.

 

Pas si évident d’être libre, libre, libre…

 

J’apprends encore à danser, et je ne suis pas au point niveau technique mais, j’y travaille.

 

J’ai envie de réussir le lancement de mon nouveau livre, cette fois-ci. Je ne recours à aucune plate-forme, style Librinova, aucun intérêt pour moi, pas de gratuité à gogo, non plus, j’ai bien appris la leçon, ça ne sert à rien. Je vais essayer de faire les choses simplement et intelligemment et de ne pas trop calculer, non plus, il faut que ça reste ludique, sinon, ça va vite me gonfler.

 

Bon, y a plus qu’à…

 

Que 2017 soit douce avec vous ! Bises.

 

 

 

 

Mes livres



10/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres