Sandra Ganneval, l'autoédition, le choix de la liberté

La téléportation est un sport de combat

Nous sommes le 1er juin, je me bats toujours avec mon petit défi perso, finir, avant le 31 août, un roman pour le concours "Les plumes francophones" d'Amazon. Sachant qu'il me faut toujours au moins une année pour finir un texte et en être à peu près satisfaite; sachant que j'ai commencé celui-ci en octobre, rendre ma copie fin août ne colle pas du tout avec ma manière habituelle de fonctionner d'autant plus que j'ai l'impression de n'avoir jamais eu autant de difficultés pour avancer. Alors, une idée m'est venue, aujourd'hui. Pas très originale mais qui ne colle pas du tout avec ma façon de travailler. Dans le genre perfectionniste, je ne montre jamais un texte en cours de construction. Mais, je me dis que ce serait peut-être une bonne façon de me booster, poster un chapitre après l'autre sur mon blog... Bon, je tente, on verra bien, attention, coquilles, fautes d'ortographe et concordances des temps pas toujours au rendez-vous ! S'il y a des courageux parmi vous...


Mon nouveau livre bientôt de sortie

La téléportation est un sport de combat, chapitre 11

La téléportation est un sport de combat, chapitre 10

La téléportation est un sport de combat, chapitre 9

La téléportation est un sport de combat, chapitre 8

La téléportation est un sport de combat, chapitre 7

La téléportation est un sport de combat, chapitre 6

La téléportation est un sport de combat, chapitre 5

La téléportation est un sport de combat, chapitre 4

La téléportation est un sport de combat, chapitre 3

La téléportation est un sport de combat, chapitre 2

La téléportation est un sport de combat, chapitre 1